LE JOURNAL
Version imprimable Suggérer par mail
07-02-2014
Université
Enseignement supérieur : les différentes étapes franchies par l’Algérie

Les différentes étapes franchies par l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique en Algérie depuis l’indépendance, ont été retracées dans une publication éditée par le ministère en charge du secteur, à l’occasion du 50e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. Intitulée "L’enseignement supérieur et la recherche scientifique en Algérie : 50 ans au service du développement", la publication met en avant le processus de construction du secteur de l’enseignement supérieur, les défis à relever et les principaux acquis des réformes.

L’accent a été mis, également, sur la mise en place du système LMD (licence-master-doctorat), la formation des formateurs, ainsi que la réalisation d’infrastructures universitaires pédagogiques et d’accompagnement.

"Jusqu’à l’indépendance, la formation supérieure de type universitaire ne concerne que la formation d’une élite coloniale française. La composante algérienne était infime", lit-on dans le préambule de cette publication.

"Il fallait construire suffisamment d’écoles, de collèges, de lycées et d’universités, former suffisamment d’enseignants pour concrétiser les principes fondamentaux d’universalité, d’égalité et d’équité dans l’éducation par l’accès pour tous à une scolarité gratuite et obligatoire", souligne-t-on encore.

"Il fallait également assurer un service de proximité et fournir des aides et des soutiens multiformes aux différentes catégories d’élèves et une aide sociale massive aux étudiants", relève-t-on.

Après cinq décennies de développement, le système éducatif algérien a enregistré "une expansion conséquente de l’ensemble de ses segments", ajoute le préambule de la publication, précisant que le segment supérieur "est puissamment soutenu par un système national de recherche scientifique".

"Aujourd’hui, des indicateurs et des estimations montrent que les priorités inscrites au regard de l’état des lieux à l’indépendance (...) semblent avoir été satisfaites dans la majorité de leurs exigences quantitatives et relativement atteintes sur le plan qualitatif", note la publication.

"Face à l’augmentation des flux d’étudiants et aux difficultés liées à son organisation, l’Université algérienne, malgré des résultats probants, se doit de pouvoir amorcer les mutations profondes pour augmenter son efficacité et s’inscrire positivement dans les exigences croissantes du 3e millénaire", conclut-on.
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU JEUDI 30 OCTOBRE  2014

Point Net

Par Slimane Laouari

L'appel de la Tunisie

Parmi les leçons magistrales que vient de nous administrer la Tunisie par ses dernières élections, la première est qu'on peut être un pays «arabe» et «musulman» et se mettre à l'épreuve de la démocratie après une courte période de transition. 

Lire la suite....

La nouvelle ambassadrice américaine à Alger

Les premières images sur les lieux du crash de l’avion d’Air Algérie
  L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts









Edition du 30-10-14 - N° 1784
Archive
 
Face book  

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS - LE TEMPS