LE JOURNAL
Version imprimable Suggérer par mail
06-04-2014
Transport ferroviaire
Les études préliminaires pour une ligne de TGV en Algérie entamées

Après des projections qui ont commencé au courant de l'année 2012, les études préliminaires pour la mise en place d'un Train à grande vitesse (TGV) en Algérie commencent à prendre forme avec le lancement du projet préliminaire pour la construction d'une ligne de TGV en Algérie dans la rocade nord du pays.

Ces études préliminaires ont été lancées récemment,  a-t-on appris hier auprès de l'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif), qui précisera par le biais de son Directeur général, Azzeddine Fridi, que «ces études vont déterminer le passage du TGV, soit à côté de la ligne ferroviaire actuelle ou bien en parallèle, mais un peu plus loin».

Avec ce grand projet l'Algérie, dont le réseau routier semble être saturé, veut s'orienter progressivement vers le rail et densifier son réseau ferroviaire pour couvrir l'ensemble de son territoire à travers plusieurs projets de création de nouvelles lignes, de modernisation et de dédoublement des lignes existantes.

A ce titre, le secteur des transports visera à atteindre à moyen terme 12 500 km de lignes de chemin de fer contre près de 4 500 km actuellement, alors que 6 000 km sont en cours de réalisation, selon M. Fridi. 

Pour cette rocade nord, longue de 1 200 km, l'Anesrif prévoit des travaux de dédoublement, de modernisation, d'électrification des lignes ferroviaires sur toute cette rocade ainsi que des projets de raccordement des ports aux ports secs pour assurer le transport des marchandises via le rail.

La rocade des Hauts-Plateaux devrait atteindre, à terme, quelque 1 160 km s'étendant de l'est du pays à partir de Tébessa, vers l'ouest  à Sidi Bel-Abbès, a souligné le responsable de cette agence, maître d'ouvrage délégué du ministère des Transports.  

Alors que d'autres projets ferroviaires sont également programmés dans le sud du pays, sur une distance de près de 3 400 km afin de désenclaver les villes limitrophes aux champs pétroliers et gaziers, trop longtemps dépendantes de la route, selon des projets qui devraient être programmés lors du prochain quinquennat.

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, avait insisté, à plusieurs reprises, sur la nécessité d'encourager le recours au transport ferroviaire, un moyen de transport devenu incontournable face à l'augmentation vertigineuse du nombre de véhicules en circulation à travers le territoire national.

Electrification du rail en cours
Le réseau ferroviaire en Algérie qui connaît depuis peu une électrification au niveau de certains tronçons, est constitué de 2 888 km de voies normales dont 299 km de voies électrifiées, 305 km de voies doubles, et 1 085 km de voies étroites, tend vers de nouvelles perspectives qui pourraient aussi s'ouvrir pour le réseau ferroviaire du Nord du pays.

Ainsi, des pays du Sahel dont le Niger et le Mali ont montré un intérêt certain au cours des dernières années pour un éventuel acheminement de leurs marchandises importées d'Europe via les ports algériens.

Les deux pays ont auparavant exploré avec les autorités algériennes, cette possibilité au niveau du port de Djendjen, dans la wilaya de Jijel.

Les marchandises pourraient être expédiées sur la ligne ferroviaire jusqu'à Adrar, si le chemin de fer en projet venait à rallier cette ville. De là, elles seraient transportées par route sur Niamey ou Bamako.

Concernant toujours le rail, mais d'une autre qualité, notons que quatorze projets de tramways ont été lancés récemment au niveau national au titre du nouveau plan quinquennal  entre 2010 et 2014, selon le plan du programme quinquennal de développement du secteur des transports. Ces projets concerneront six villes du pays dont Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Sétif, Batna et Ouargla.

Alors que des études appropriées de huit autres wilayas seront entamées dans le cadre du même plan de développement, l'exploitation des tramways d'Alger, Oran et Constantine enregistre un rythme satisfaisant.

K. H.

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU JEUDI 27 NOVEMBRE 2014

Point Net

Par Slimane Laouari

Destination la piscine pour femmes

Quelque part sur la côte-ouest, dans un superbe décor naturel entre mer et forêt, on vient d’inaugurer un «grand» hôtel avec une piscine couverte… pour femmes ! Pour le rond de cuir qui venait d’annoncer au micro de l’ENTV comme dans le «chapeau» introductif du commentateur, il était bien évidemment question de «développement du tourisme» !

Lire la suite....

La nouvelle ambassadrice américaine à Alger

Les premières images sur les lieux du crash de l’avion d’Air Algérie
  L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts









Edition du 27-11-14 - N° 1809
Archive
 
Face book  

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS - LE TEMPS