LE JOURNAL
Version imprimable Suggérer par mail
05-02-2013
Deux avions qataris à la rescousse des djihadistes au Mali

Des informations font état de l'atterrissage de deux avions du Qatar au nord du Mali «pour transporter des djihadistes et empêcher leur arrestation ou leur élimination par les armées française et malienne». L'opération qui commence à faire le tour du monde du renseignement, expliquerait, en partie, le fait que des chefs d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ne soient pas arrêtés, jusqu'à présent, plusieurs semaines après le début de l'offensive militaire française et la récupération de plusieurs villes du Mali, dont Kidal, Tombouctou, Monti et Gao. «Cette information circule depuis récemment», nous a déclaré Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).

Le Qatar, qu n'a, jusqu'à présent, pas démenti cette information, avait, rappelle-t-on, exprimé son désaccord vis-à-vis de l'intervention militaire française, au Mali, après avoir proposé d'assurer la médiation avec les djihadistes armés se trouvant au nord de ce pays.

Pour rappel, quatre humanistes qataris avaient été signalés au nord du Mali. Ce qui nous a été confirmé par Mickael Sibdiga, chef d'antenne de la Croix-Rouge à Kidal.

Les quatre «humanitaires» qataris étaient, ajoute-t-on de source malienne locale, arrivés de façon non officielle, c'est-à-dire sans informer le comité international de la Croix-Rouge. «Ils ont dit qu'ils sont venus pour faire l'appréciation des besoins des populations», a ajouté Mickael Sibdiga.

Le Qatar est soupçonné de soutenir et financer les djihadistes qui sévissaient au nord du Mali et dans d'autres régions du monde.

M. Abi
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU JEUDI 24 JUILLET 2014

Point Net

Par Slimane Laouari

Il y aura bien un Aïd cette année

Pourquoi douter dans une histoire toute de certitudes ? Parce qu’il y a des doutes aux couleurs de… certitudes qu’il faut cultiver et entretenir à coups de doutes factices pour mieux évacuer les interrogations utiles. En quinze siècles, on n’a pas réussi à se mettre d’accord s’il faut jeûner pendant vingt-neuf ou trente jours, parce que chaque année on a du mal à s’entendre s’il faut commencer le deux ou le trois du mois, si mardi ou mercredi.

Lire la suite....

Smaïl Bouabdellah, journaliste de BeINsport, fête la victoire de l’Algérie

La barbarie israélienne en direct
L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts









Edition du 24-07-14 - N° 1705
Archive
 
Face book  

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS - LE TEMPS