30
Thu, Mar
1 New Articles

Le syndrome de la queue de cheval se caractérise par une compression des nerfs en bas de la colonne vertébrale. La zone concernée s'étend précisément des vertèbres lombaires L1 à L5, situées dans le bas du dos, et descend jusqu'au sacrum. Dissimulées sous la moelle épinière, ces racines nerveuses ont la forme d'une queue de cheval. Différents symptômes caractérisent ce syndrome.

Sombrer dans les bras de Morphée et passer une nuit aussi rêveuse que récupératrice… un bonheur essentiel et simple envié par les personnes insomniaques.
Comment éloigner ce trouble bien souvent lié à un stress, à une anxiété ou à de silencieuses préoccupations ? Voici la réponse.
Sur le court terme, l'organisme est capable de combler un manque de sommeil. Il use en effet de stratégies dites de compensation pour se réveiller à l'heure et rester alerte malgré une petite nuit. Mais sur le long terme, la privation de sommeil se ressent… et se voit. Et les personnes insomniaques savent à quel point il est difficile d'enchaîner les journées et les semaines avec une sérieuse dette de sommeil au compteur.

Sortir de l'équation lit = dodo
Si l'insomnie est une torture, l'insomniaque est parfois son bourreau. Mais il peut aussi être son sauveteur. Ainsi, 4 astuces sortent du lot pour vous détendre… et vous procurer de la sérénité au moment de passer à l'horizontale. A vous de choisir celle qui vous convient selon les nuits !

N'allez pas vous coucher si vous n'avez pas sommeil

Bien souvent, les personnes souffrant d'insomnie sévère passent paradoxalement trop de temps au lit à attendre que le sommeil daigne arriver. Rien de tel pour ruminer dans son lit. Film, lecture, écriture ou toute autre activité stimulante sont les bienvenues pour occuper vos pensées et stimuler votre imagination avant de dormir ;
Ne restez pas au lit. Si vous vous retournez dans votre lit pendant plus de 20 minutes, n'hésitez pas à faire face à l'échec et à vous relever. Pourquoi ne pas faire des exercices de relaxation ou écouter de la musique pour vous aider à lâcher prise ? Evitez les écarts. Levez-vous et couchez-vous tous les jours à la même heure. En vous levant trop tôt, vous risquez de souffrir de phase d'endormissement en pleine journée. Et vous coucher tard ne va que compliquer l'endormissement la nuit venue.
Faites de l'activité physique le matin. Idéalement dehors, à la lumière du jour pour recaler votre horloge interne.  Sans oublier que la dépense énergétique constitue une source de bonne fatigue !

Plus d'articles...