25
Sam, Nov

International
Typography

Des milliers de Rohingyas continuaient hier à affluer vers le Bangladesh, où plus de 370.000 personnes sont arrivées depuis fin août, un exode massif qui s'apparente à un «nettoyage ethnique» d'après l'ONU, qui réunira mercredi son Conseil de sécurité. À la frontière de la Birmanie avec le Bangladesh, pendant que le dossier des Rohingyas prenait de l'ampleur au niveau diplomatique, la crise humanitaire s'aggravait.

Des bateaux de Rohingyas ont accosté toute la journée encore sur la rive bangladaise de la rivière Naf, a constaté une journaliste de l'AFP TV. De l'autre côté, les panaches de fumée de villages en feu montaient dans le ciel. Deux hommes transportaient une femme âgée dans un panier. Le nombre exact de réfugiés de cette minorité musulmane persécutée pourrait être beaucoup plus élevé, ont précisé les Nations unies, qui estiment que de «nombreux arrivants sont encore en mouvement et restent au bord des routes, ce qui rend difficile de les inclure dans les calculs». Autorités locales et organisations internationales peinent à prendre en charge cette marée humaine, d'une ampleur sans précédent pour ce conflit. Malades, blessés pour certains, affaiblis et affamés, les Rohingyas arrivent complètement démunis dans une zone où les camps miséreux sont déjà surpeuplés.. Cette nouvelle répression contre les musulmans interpelle la communauté mondiale. 400 musulmans sont morts, note l'armée, l'ONU évoquant 1.000. Dans les camps hier, la Première ministre bangladaise, Sheikh Hasina, a demandé au gouvernement birman de cesser de torturer des personnes innocentes. Une guerre est lancée par la Birmanie contre les musulmans de ce pays. 

De nombreux musulmans ont été tués. L’Algérie, la Turquie et l’Iran, ont dénoncé le génocide. L’ONU a exprimé sa préoccupation. L’Organisation de la Coopération Islamique accuse la Birmanie d’avoir perpétré des massacres. Comme abandonnés, les musulmans de la Birmanie continuent à fuir la répression injustifiée perpétrée par la Birmanie. Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, avait noté que les musulmans de la Birmanie sont victimes de multiples discriminations, travail forcé, extorsion, restrictions à la liberté de mouvement, et confiscation des terres. Le monde est interpellé pour secourir les musulmans.

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Partly Cloudy (night), 11 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:37 am   |   Sunset: 5:33 pm
69%     6.4 km/h     34.236 bar
Forecast
SAM Min: 10 °C Max: 22 °C
DIM Min: 8 °C Max: 17 °C
LUN Min: 6 °C Max: 17 °C
MAR Min: 6 °C Max: 17 °C
MER Min: 9 °C Max: 17 °C
JEU Min: 7 °C Max: 16 °C
VEN Min: 6 °C Max: 16 °C
SAM Min: 5 °C Max: 17 °C
DIM Min: 5 °C Max: 16 °C
LUN Min: 4 °C Max: 16 °C
Oran Rp Algeria Clear (night), 14 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:49 am   |   Sunset: 5:50 pm
39%     11.3 km/h     34.169 bar
Forecast
SAM Min: 11 °C Max: 22 °C
DIM Min: 8 °C Max: 21 °C
LUN Min: 8 °C Max: 19 °C
MAR Min: 9 °C Max: 20 °C
MER Min: 12 °C Max: 20 °C
JEU Min: 10 °C Max: 17 °C
VEN Min: 7 °C Max: 17 °C
SAM Min: 6 °C Max: 17 °C
DIM Min: 5 °C Max: 17 °C
LUN Min: 6 °C Max: 18 °C
Annaba Algeria Partly Cloudy (night), 12 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:18 am   |   Sunset: 5:14 pm
49%     17.7 km/h     34.236 bar
Forecast
SAM Min: 10 °C Max: 22 °C
DIM Min: 11 °C Max: 16 °C
LUN Min: 10 °C Max: 15 °C
MAR Min: 7 °C Max: 15 °C
MER Min: 10 °C Max: 18 °C
JEU Min: 10 °C Max: 14 °C
VEN Min: 9 °C Max: 13 °C
SAM Min: 7 °C Max: 15 °C
DIM Min: 7 °C Max: 15 °C
LUN Min: 6 °C Max: 15 °C