25
Lun, Sep

Cinéma
Typography

Pour évoquer les archives du cinéma algérien à l'étranger et la nécessité de les récupérer et de les numériser, Ahmed Bedjaoui a donné une conférence dans le cadre du 10e Festival international d'Oran du film arabe ( FIOFA), vendredi au Théâtre régional d'Oran, Abdelkader-Alloula.

 


L'universitaire et spécialiste du cinéma, Ahmed Bedjaoui, s'est longuement attardé sur les contours et les détails de ce thème très important, et peu considéré. «Archives et numérisation des films algériens, mémoire des films algériens dans les archives allemandes» était au centre de ce débat que Bedjaoui a animé aux côtés de Birgit Kohler, membre du comité du festival de Berlin, Markuss Ruff, le directeur de la programmation du festival de Berlin, et Alaâ Younès artiste et chercheuse. «Il faut plaider pour un nouveau programme international concernant les archives, car ça coûte très cher et c'est hors de portée des pays du tiers monde de se lancer dans ce genre d'opération…», dira Bedjaoui. «A titre d'exemple, ça serait bien si les archives recueillies dans les colonies portugaises puissent revenir à jour à ce pays… En plus du coût, il y a un partage raisonnable qui doit être fait». En évoquant les nouvelles technologies de numérisation rapide et de haute qualité, Bedjaoui dira «que c'est la fin du 35 mm comme moyen de diffusion bien que ce support est utilisé dans certains pays comme moyen de stockage…». Concernant le nombre de copies de films algériens à l'étranger, Bedjaoui dira qu'il est autour de 150 et 200 films. «Il faut les transférer dans de bonnes conditions. Transférer aussi les copies négatives vers un DCP, pour pouvoir diffuser les films et les rendre accessibles au public. Malheureusement, tous les négatifs de nos films sont à l'étranger et nous n'avons pas de laboratoire pour les préserver en Algérie. Il faut les rapatrier, mais pour cela il faut une volonté politique. Cela ne coûte pas beaucoup d'argent de créer une petite unité de laboratoire, et je pense que pendant longtemps, nous avons voulu faire travailler les industries étrangères. Aujourd'hui, heureusement, nous avons un Premier ministre qui veut développer l'industrie du cinéma en Algérie…», a-t-il indiqué.

L'expérience allemande à la rescousse…

Birgit Kohler, responsable de la cinémathèque de Berlin, a pour sa part, évoqué l'expérience de la maison des archives de la cinémathèque de Berlin, Arsenal. «Un grand nombre de films arabes, surtout les films algériens, sont en ce moment en train d'être numérisés et archivés. L'Arsenal n'est pas une institution comme les autres. Elle existe depuis 1963 et a été fondée par d'enthousiastes cinéphiles de l'époque. Elle dispose d'une politique, d'un bon nombre d'archives et d'une programmation spécifique qu'on suit minutieusement», a-t-elle précisé. «Dans notre programme qui couvre deux salles de cinéma à Berlin, on veille a y projeter le plus de films de toute l'histoire du cinéma. Nous avons aussi des archives qui peuvent se compter en 10 000 films, et nous procédons au soutitrage des films en allemand pour ainsi fournir les réseaux cinématographiques en Allemagne. Ce qui est important», a-t-elle indiqué. Pour sa part, le responsable de la programmation du festival cinématographique de Berlin, Markus Roof, a quant à lui, évoqué la numérisation et la restauration qui «demandent beaucoup de temps mais aussi beaucoup d'argent». «Nous avons beaucoup de films de l'avant-garde. Nous les avons gardés dans le but de les sauvegarder au même titre que certains films chiliens dont nous possédons une collection. Aujourd'hui, nous avons rendu ces copies aux responsables chiliens car ils les ont réclamées… Ce qui est le cas aussi pour certains films algériens». Quant à la chercheuse Alaâ Younès, elle a fait part de son expérience dans la recherche cinématographique en Allemagne. «Je travaille sur le plus grand nombre de films que nous pouvons trouver en langue arabe dans cette collection. Nous avons beaucoup de films du Maghreb, surtout de l'Algérie… Et tout cela prend un peu l'effet d'une base de données qu'on doit rapidement ordonner et classifier», a-t-elle confié.

Sara B.

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Partly Cloudy (day), 25 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:39 am   |   Sunset: 6:40 pm
56%     0.0 km/h     34.203 bar
Forecast
LUN Min: 15 °C Max: 28 °C
MAR Min: 16 °C Max: 27 °C
MER Min: 17 °C Max: 26 °C
JEU Min: 16 °C Max: 26 °C
VEN Min: 15 °C Max: 26 °C
SAM Min: 15 °C Max: 27 °C
DIM Min: 15 °C Max: 28 °C
LUN Min: 15 °C Max: 29 °C
MAR Min: 17 °C Max: 26 °C
MER Min: 15 °C Max: 26 °C
Oran Rp Algeria Fair (day), 23 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:53 am   |   Sunset: 6:54 pm
73%     6.4 km/h     34.135 bar
Forecast
LUN Min: 18 °C Max: 25 °C
MAR Min: 19 °C Max: 29 °C
MER Min: 17 °C Max: 28 °C
JEU Min: 16 °C Max: 28 °C
VEN Min: 16 °C Max: 27 °C
SAM Min: 16 °C Max: 27 °C
DIM Min: 16 °C Max: 28 °C
LUN Min: 17 °C Max: 28 °C
MAR Min: 18 °C Max: 27 °C
MER Min: 16 °C Max: 27 °C
Annaba Algeria Sunny, 26 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:20 am   |   Sunset: 6:21 pm
43%     11.3 km/h     34.135 bar
Forecast
LUN Min: 17 °C Max: 26 °C
MAR Min: 15 °C Max: 27 °C
MER Min: 17 °C Max: 25 °C
JEU Min: 16 °C Max: 23 °C
VEN Min: 16 °C Max: 23 °C
SAM Min: 16 °C Max: 24 °C
DIM Min: 15 °C Max: 25 °C
LUN Min: 17 °C Max: 25 °C
MAR Min: 17 °C Max: 24 °C
MER Min: 16 °C Max: 23 °C