24
Dim, Mar

Culture
Typography

La seule émission diffusée en tamazight sur les nouvelles chaînes de télévision privées algériennes, «Tizi N Wassa», est de retour. Le premier numéro pour cette année 2017 est prévu demain vendredi à 20h sur Dzair TV. 

Très attendue par ses fans, la nouvelle version sera «étoffée par de nouvelles rubriques pour améliorer davantage son contenu», déclare Mourad Atmimou, animateur et producteur de l'émission.
Ce talk-show en tamazight, qui rencontre un grand succès en Kabylie et dans les autres régions berbérophones, entame sa troisième saison par un numéro consacré entièrement à la fête du nouvel an berbère, Yennayer. Une brochette d'invités de marques est conviée pour prendre part à ce premier numéro, et discuter des différentes thématiques qui touchent à cette fête séculaire.
Entre autres invités Amar Derriche, auteur universitaire et ancien animateur de la Chaîne II, Djamel Ikhelfoune, inspecteur dans l'éducation nationale et membre de la Coordination nationale des enseignants en langue amazighe, Rabah Inasliyen, chanteur du groupe Inasliyen, Nordine Aït Hamouda homme politique, l'écrivaine et poétesse Lynda Koudache, lauréate du prix Assia Djebar 2016, Kamel Djiroud, membre de l'association «Horizon» et Kamel Saïki, représentant de l'association «La Kabylie s'exprime».
L'animateur Mourad Atmimou précise qu'à partir «du deuxième numéro de son émission, de nouvelles rubriques feront leur entrées. Les rendez-vous culturels de la semaine, ‘’Chfawath‘’, ‘’Jeunes talents‘’ et ‘’Afud ‘’ sont les nouvelles rubriques prévues pour cette saison», dit-il.
Rendez-vous est, donc, donné aux téléspectateurs pour le talk-show en tamazight, «Tizi N Wassa», chaque vendredi à 20h, sur la chaîne Dzair TV.

Arezki Ibersiene