21
Mar, Nov

Economie
Typography

Entrée en production de nouvelles usines

La non-disponibilité de véhicules neufs sur le marché qui a engendré une flambée des prix des voitures d'occasion n'a pas tardé à donner naissance à une situation frustrante pour les Algériens à la recherche d'acquérir un quatre-roues.


En réponse à la demande «populaire» de faire de l'automobile un produit disponible, le PDG du groupe mécanique au ministère de l'Industrie et des Mines, Bachir Dhimi a indiqué lors de son passage hier, sur les ondes de la Radio nationale, qu'avec l'arrivée de Peugeot, l'Algérie produira quelque 450 000 véhicules d'ici trois années. C'est à peu près le nombre de véhicules que l'Algérie importait annuellement avant l'entrée en vigueur du système de licences d'importation
Le même responsable a ajouté que l'Algérie disposera d'un total de 5 constructeurs appelés à transformer le pays en un important pôle d'attractivité dans le domaine de la mécanique et de l'automobile.
Dans ce sens, il a souligné que «beaucoup d'investisseurs», une trentaine en tout, ont également fait part de leur désir de s'installer en Algérie.
Enumérant quelques-unes des conditions contenues dans le cahier des charges soumis aux constructeurs, il met en avant celles relatives à l'intégration, la formation des personnels, l'installation de sous-traitants et l'exportation des véhicules produits à demeure.
Par ailleurs, il tient à préciser que les constructeurs automobiles installés dans le pays vont faire du «montage» et non pas de «l'assemblage», ce qui à ses yeux est différent. Le montage, explique-t-il, étant un processus dans lequel est incluse l'activité d'intégration, amenée à évoluer progressivement, «de 5 à 45%». Dhimi assure qu'avec la présence de plus en plus importante de constructeurs appelés à produire quelque 450 000 véhicules/an, «les sous-traitants étrangers n'hésiteront certainement pas à venir» rejoindre leurs vis-à-vis algériens.
Compte tenu de cet important volume, celui-ci considère qu'en plus de faire bénéficier les Algériens de véhicules de standard international, il est impératif de prendre le chemin des exportations, «sinon, ajoute-t-il, on n'ira pas très loin».  
Dans le secteur de la mécanique, le représentant du ministère de l'Industrie et des Mines fait, d'autre part, état de contrats déjà opérationnels ou projetés, de construction et d'intégration d'engins de travaux publics, de camions, minibus, tracteurs, moteurs et autres engins de compactage.

Un secteur en croissance
Présentant un état des lieux de l'activité du montage automobile, le responsable au ministère a indiqué que les constructeurs installés en Algérie auront monté, à la fin de l'année 2017, un total de 120 000 véhicules, dont 60 000 par la seule usine Renault. «Renault a trois ans de vie. Cette année, il va faire 60 000 véhicules. Volkswagen va terminer l'année à 25 000 ou 30 000 véhicules. Les autres partenaires seront pratiquement au même niveau. Donc, il y aura une offre qui tournerait autour de 120 000 véhicules», a-t-il affirmé.
Selon Dhimi, l'offre en véhicules neufs sera en hausse l'année prochaine et atteindra le chiffre de 150 000 véhicules. Evoquant la concentration des constructeurs automobiles dans l'ouest du pays, le représentant du ministère de l'Industrie l'explique par «la proximité du port mais également par la proximité entre constructeurs» qui, selon lui, leur donnera la possibilité de «faire des investissements dans le domaine de la sous-traitance et de manière conjuguée». A la question de la faible disponibilité de véhicules neufs sur le marché, Dhimi a estimé qu'«il y a une évolution. Nous sommes en pleine montée en cadence. D'ici 4 ans, le potentiel de production va atteindre facilement les 400 000 véhicules, donc les besoins du marché seront largement satisfaits». Quant au prix des véhicules montés en Algérie, Dhimi a estimé qu'ils «ne sont pas plus chers que ceux qui sont importés et les produits de certains constructeurs sont vendus moins chers que les mêmes produits importés».


Hafid M.

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Clear (night), 7 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:33 am   |   Sunset: 5:35 pm
87%     0.0 km/h     34.304 bar
Forecast
MAR Min: 6 °C Max: 20 °C
MER Min: 6 °C Max: 21 °C
JEU Min: 4 °C Max: 20 °C
VEN Min: 7 °C Max: 22 °C
SAM Min: 5 °C Max: 22 °C
DIM Min: 8 °C Max: 18 °C
LUN Min: 8 °C Max: 18 °C
MAR Min: 6 °C Max: 18 °C
MER Min: 8 °C Max: 16 °C
JEU Min: 8 °C Max: 16 °C
Oran Rp Algeria Clear (night), 12 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:45 am   |   Sunset: 5:52 pm
67%     11.3 km/h     34.203 bar
Forecast
MAR Min: 9 °C Max: 20 °C
MER Min: 10 °C Max: 21 °C
JEU Min: 5 °C Max: 22 °C
VEN Min: 5 °C Max: 23 °C
SAM Min: 5 °C Max: 23 °C
DIM Min: 8 °C Max: 21 °C
LUN Min: 8 °C Max: 20 °C
MAR Min: 8 °C Max: 20 °C
MER Min: 11 °C Max: 18 °C
JEU Min: 6 °C Max: 17 °C
Annaba Algeria Clear (night), 11 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:14 am   |   Sunset: 5:16 pm
77%     11.3 km/h     34.270 bar
Forecast
MAR Min: 10 °C Max: 18 °C
MER Min: 8 °C Max: 19 °C
JEU Min: 7 °C Max: 18 °C
VEN Min: 8 °C Max: 18 °C
SAM Min: 8 °C Max: 20 °C
DIM Min: 10 °C Max: 18 °C
LUN Min: 12 °C Max: 16 °C
MAR Min: 10 °C Max: 15 °C
MER Min: 9 °C Max: 16 °C
JEU Min: 11 °C Max: 15 °C