22
Lun, Mai

La campagne de coupure de l'énergie qui a été menée avant-hier par la Direction de distribution d'électricité et du gaz de Bouira à Taghzout, Bouira-Est et à Haizer, suite au cumul des factures impayées, a fait sortir des dizaines de citoyens dans la rue dans la commune de Haizer.

Quatorze ans jour pour jour après le séisme de 2003 qui avait ébranlé Boumerdès, le défi de relogement des sinistrés et des habitants des chalets n'est toujours pas relevé. Les walis qui se sont succédé à la tête de cette wilaya ont tous mené une guerre pour l'éradication des 95 sites de chalets implantés au lendemain de la catastrophe naturelle qui avait fait plus de 1390 morts et 3450 blessés.

Des centaines de familles vont entamer le mois de Ramadhan dans leurs nouveaux logements, dont les clés leur ont été remises, avant-hier, dans plusieurs communes de la wilaya de Chlef. La cérémonie officielle de distribution d'un quota de 545 logements sociaux locatifs et participatifs a démarré de la cité des 330 logements dans la commune de Sidi Akkacha, à 40 km au nord de la wilaya, en présence du wali Fawzi Benhassine et des autorités civiles et militaires. 

A mesure que le ramadhan approche, les demandeurs de logements sociaux de la commune de Béjaïa perdent l’espoir d'être relogés avant le mois sacré. Les récentes attributions de ce type d'habitations dans les communes de Souk El Tenine, Aokas et Draa El Caid ont fait naître un brin d'espoir parmi les demandeurs. Mais l'attente a vite fait place à la désillusion et à l'incertitude. Les demandeurs occupant le site de recasement de Saket, sur la côte ouest de Béjaïa, sont peut-être les plus nombreux à souffrir de cette situation. Une trentaine de familles vit quotidiennement le calvaire dans un site qui ne dispose d'aucune commodité. 

C’est devenu une tradition à Laâziv (Naciria), à l’est de Boumerdès, où chaque année à la même date, la population rend un vibrant hommage au militant d’avant l’heure de la cause nationale, Amar Kadi, dit Amar Amsah. Hier, c’était le 68e anniversaire de sa mort. 

Les habitants du village Tifaw, dans la commune d'Aït Yahia Moussa, daïra de Draâ El Mizan à une trentaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou, ont affiché leur crainte quant aux risques de maladies à transmission hydrique (MTH), en raison de l'absence d'un réseau d'assainissement dans leur village.

C’est devenu une tradition à Laâziv (Naciria), à l’est de Boumerdès, où chaque année à la même date, la population rend un vibrant hommage au militant d’avant l’heure de la cause nationale, Amar Kadi, dit Amar Amsah. Hier, c’était le 68e anniversaire de sa mort. 

Entrés en grève depuis le 17 avril dernier et paralysant depuis plus d'un mois tout le pôle universitaire de Chétouane, les étudiants en génie biomédical campent toujours sur leur position malgré l'apaisement prôné par le rectorat de l'université Abou-Bakr Belkaid de Tlemcen. 

Plus d'articles...

Sous-catégories