21
Mar, Nov

Régions
Typography

Le Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou a abrité, mercredi dernier, une journée sur la sécurité et la santé du travail qui avait pour thème : «Optimiser la collecte et l'utilisation des données sur la sécurité et la santé».

 

A cette occasion, les professionnels de la santé ont mis l'accent sur la nécessaire amélioration de la capacité du système national de gestion de sécurité et de la santé en lieu du travail qui devient «une exigence afin de déterminer les secteurs dangereux pour les travailleurs, mettre en place les mécanismes préventifs et surtout d'assurer la traçabilité individuelle des expositions professionnels des salariés».
Après l'ouverture officielle de cette journée par le directeur général du CHU, le Pr. Abbès Ziri, et ce, en présence du doyen de la faculté de médecine de l'Ummto, le Pr. Abdelkrim Messaoudi et le directeur local de la Caisse nationale des retraites (CNR), Stiti, le professeur Zatout a mis en garde contre la prévalence des accidents de travail qui est en nette augmentation dans le monde. Pour illustrer ses propos, il a affirmé que chaque 15 secondes, un travailleur meurt suite à un accident de travail, soit 6 300 décès par jour, ce qui représente 3,2 millions accidents liés au travail recensés annuellement.
D'après lui, 2 800 milliards de dollars d'indemnisations sont déboursées chaque année pour les défaillances de prévention de ces accidents de travail.
Par ailleurs, le même spécialiste est revenu sur l'évolution réglementaire de l'amiante en Algérie qui constitue un réel danger pour la santé du travailleur. «L'Algérie recense 2 929 travailleurs qui sont exposés aux dangers de l'amiante dans environ 50 unités industrielles du pays, notamment celle de Oued Semmar. Dix morts par jour dus à l'amiante ? C'est pour cela, que je dirais qu'il est temps de sécuriser ces salariés dans leurs lieux de travail», a-t-il insisté. En outre, il a dénoncé l'absence des statistiques de la prévalence des travailleurs victimes des accidents de travail en Algérie.
Pour sa part, l'inspectrice de wilaya de Tizi Ouzou en médecine de travail, Dr. Madi-Oubibette a fait savoir que la capitale du Djurdjura compte 10 services de médecine de travail (CHU, EHS et huit EPSP). Ajouter à cela, 23 services autonomes propres à l'employeur qui travaillent en collaboration avec le CHU.
De son côté, le Pr. Mezdad a rendu un exposé sur l'état des lieux de la sécurité et de la santé de travail en Algérie. D'après elle, beaucoup reste à faire pour protéger les travailleurs de ces accidents de travail. «Je dirais que les supports utilisés en santé de travail sont insuffisants alors que les fiches et les attestations d'exposition aux dangers du travail sont quasiment inexistant sur les lieux du travail», a-telle regretté. A cet effet, elle a plaidé pour la mise en place de registres pour les professions à risques et la création d'un concept multidisciplinaire dont l'objectif est de promouvoir la sécurité et la santé au travail.
«Il faut que chaque salarié ait son dossier médical en vue de lui permettre de travailler sereinement et améliorer la politique de la sécurité de travail».

Vers l'amélioration de la médecine du travail

Devant une telle situation, le DG du CHU Nedir-Mohamed, Pr. Ziri, a rassuré que tous les mécanismes nécessaires ont été déployés pour améliorer la sécurité de leurs employés. «Nous accordons un intérêt particulier pour la sécurité du travail. D'ailleurs, une équipe médicale composée de 25 professionnels de la santé a été mobilisée au niveau du service de médecine du travail pour améliorer non seulement la sécurité des employés de chaque service du CHU, mais de toute la wilaya», a-t-il dit, et d'enchaîner : «Dans le cadre de la médecine du travail, nous avons contracté des conventions avec 1 360 entreprises et avons examiné plus de 14 237 employés en 2016.
Et durant le 1er trimestre de l'année en cours, nous avons signé des conventions avec 101 entreprises et avons examiné 3 188 employés». Le DG a souligné qu'un travail de dépistage et de prévention a été mené par ses services, en collaboration avec les responsables de chaque entreprise du secteur privé ou du public. «Nous sommes prédisposés à améliorer la sécurité de nos employés selon les dispositifs réglementaires», a-t-il conclu.

Z. C. Hamri

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Clear (night), 9 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:33 am   |   Sunset: 5:35 pm
85%     0.0 km/h     34.338 bar
Forecast
MAR Min: 6 °C Max: 20 °C
MER Min: 6 °C Max: 21 °C
JEU Min: 3 °C Max: 20 °C
VEN Min: 7 °C Max: 22 °C
SAM Min: 5 °C Max: 22 °C
DIM Min: 8 °C Max: 18 °C
LUN Min: 8 °C Max: 18 °C
MAR Min: 6 °C Max: 18 °C
MER Min: 8 °C Max: 16 °C
JEU Min: 8 °C Max: 16 °C
Oran Rp Algeria Clear (night), 12 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:45 am   |   Sunset: 5:52 pm
67%     11.3 km/h     34.203 bar
Forecast
MAR Min: 9 °C Max: 20 °C
MER Min: 10 °C Max: 21 °C
JEU Min: 5 °C Max: 22 °C
VEN Min: 5 °C Max: 23 °C
SAM Min: 6 °C Max: 23 °C
DIM Min: 8 °C Max: 21 °C
LUN Min: 8 °C Max: 20 °C
MAR Min: 8 °C Max: 20 °C
MER Min: 11 °C Max: 18 °C
JEU Min: 9 °C Max: 18 °C
Annaba Algeria Clear (night), 11 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:14 am   |   Sunset: 5:16 pm
77%     11.3 km/h     34.270 bar
Forecast
MAR Min: 10 °C Max: 18 °C
MER Min: 8 °C Max: 19 °C
JEU Min: 7 °C Max: 18 °C
VEN Min: 8 °C Max: 18 °C
SAM Min: 8 °C Max: 20 °C
DIM Min: 10 °C Max: 18 °C
LUN Min: 11 °C Max: 15 °C
MAR Min: 10 °C Max: 15 °C
MER Min: 9 °C Max: 16 °C
JEU Min: 11 °C Max: 15 °C