11
Mar, Déc

Régions
Typography

Les instructions du wali pour mettre fin avant Ramadhan aux étals anarchiques dressés dans les quartiers de la capitale posent encore une fois la problématique de la prise en charge de ce volet.

 

Quand bien même l'objectif recherché est d'éradiquer le marché informel et ses conséquences sur l'environnement de la capitale dont on veut soigner le visage.
Il est vrai que cette activité va à l'encontre de la politique menée par l'Etat de faire d'Alger une métropole à la hauteur des grandes villes méditerranéennes, mais son caractère complexe a de tout temps échappé au contrôle des autorités.
Le commerce informel étant par la force des choses devenu un fait accompli permettant de faire vivre des milliers de familles.
L'absence d'une réglementation claire a toujours donné lieu à des interventions sporadiques pour le stopper.
L'on se rappelle à ce sujet, le malaise social né de la note de Sellal à son arrivée au premier ministère, en 2012, ordonnant l'éradication du marché informel.
Le manège du chat et de ela souris durant des mois a fini par tourner à l'avantage des pourchassés.
Un an après, l'informel a repris «ses droits» sur les trottoirs et tout espace libre. C'est dire la tâche ardue à l'actif de l'administration locale qui se voit dépourvue d'organisation à même de maîtriser la situation. En d'autres termes, les autorités ne sauraient appliquer une réglementation entachée de zones d'ombre.
Et puis, quelle(s) solution(s) apportent-elles sinon tout simplement interdire à des jeunes d'exercer une activité, seule source de revenu, pour nourrir leurs familles ? Où sont passés les marchés parisiens tant loués par les autorités et qui étaient censés absorber bon nombre de ces milliers d'activistes du commerce informel ? Où en est-on avec le programme de réalisation des marchés communaux destinés à occuper une partie de ces derniers.
Beaucoup d'APC avaient annoncé la construction de ces infrastructures mais qui n'ont pu le faire par manque de foncier.
Ce cher sol qui fait tant défaut dans toute la wilaya. En somme, les instructions de la première autorité de la capitale de mener une lutte sans répit contre le commerce informel s'assimile, dans la conjoncture et les conditions actuelles, à mettre la charrue avant les bœufs.
La seule solution est, d'abord, d'offrir à ces petits marchands un espace où ils pourraient être intégrés comme commerçants et reconnus en tant que tels.
En attendant cela, on continuera à assister au spectacle désolant mettant en scène des agents de l'ordre saisissant des marchandises et laissant sur le carreau de pauvres malheureux ne demandant qu'à subvenir aux besoins modestes de leurs familles.

Ali Fares

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Sunny, 18 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:51 am   |   Sunset: 5:32 pm
68%     12.9 km/h     34.270 bar
Forecast
MAR Min: 4 °C Max: 18 °C
MER Min: 5 °C Max: 18 °C
JEU Min: 9 °C Max: 18 °C
VEN Min: 8 °C Max: 14 °C
SAM Min: 10 °C Max: 16 °C
DIM Min: 6 °C Max: 19 °C
LUN Min: 8 °C Max: 18 °C
MAR Min: 5 °C Max: 17 °C
MER Min: 6 °C Max: 17 °C
JEU Min: 7 °C Max: 17 °C
Oran Rp Algeria Fair (day), 18 °C
Current Conditions
Sunrise: 8:3 am   |   Sunset: 5:50 pm
74%     16.1 km/h     34.203 bar
Forecast
MAR Min: 6 °C Max: 19 °C
MER Min: 11 °C Max: 19 °C
JEU Min: 12 °C Max: 18 °C
VEN Min: 11 °C Max: 16 °C
SAM Min: 10 °C Max: 17 °C
DIM Min: 6 °C Max: 19 °C
LUN Min: 9 °C Max: 18 °C
MAR Min: 6 °C Max: 18 °C
MER Min: 7 °C Max: 18 °C
JEU Min: 7 °C Max: 17 °C
Annaba Algeria Partly Cloudy (day), 16 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:32 am   |   Sunset: 5:13 pm
72%     4.8 km/h     34.203 bar
Forecast
MAR Min: 10 °C Max: 17 °C
MER Min: 8 °C Max: 18 °C
JEU Min: 9 °C Max: 18 °C
VEN Min: 10 °C Max: 16 °C
SAM Min: 12 °C Max: 15 °C
DIM Min: 10 °C Max: 18 °C
LUN Min: 8 °C Max: 19 °C
MAR Min: 8 °C Max: 18 °C
MER Min: 8 °C Max: 18 °C
JEU Min: 8 °C Max: 18 °C