22
Ven, Mar

Régions
Typography

Les différents bilans établis mensuellement font ressortir que la criminalité, sous toutes ses formes, ne recule toujours pas à Tizi-Ouzou.

 

C'est ainsi que les services de la police judiciaire ont traité durant le seul mois d'août écoulé 103 affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, mettant en cause 152 personnes dont 27 ont été présentées au parquet, 23 citées à comparaître, une (1) laissée en liberté provisoire et 77 dossiers judiciaires transmis au parquet, indique un communiqué émanant de la cellule de communication de la sûreté de wilaya dont une copie nous été transmise.
S'agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens (atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 39 affaires, mettant en cause 61 personnes.
Au volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, les policiers ont eu à traiter durant la même période 16 affaires qui se sont soldées par l'arrestation de 21 personnes. Quant aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique manifeste, conduite en état d'ivresse, outrage à corps constitué), ledit corps a traité 57 affaires impliquant 63 personnes dont 9 ont été présentées au parquet, 3 placées sous contrôles judiciaire, 3 citées à comparaître, 2 ont bénéficié d'une liberté provisoire et 43 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet, selon la même source d'information. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les mêmes services ont traité 6 affaires, impliquant neuf personnes dont 5 ont été présentées au parquet, 3 placées en détention préventive, et 1 citée à comparaître.

Deux morts et 54 blessés en un mois

En matière de sécurité publique, la situation ne s'est pas pour autant améliorée. Il a été recensé durant la période allant du 1er au 31 août derniers , 43 accidents de la circulation sur l'ensemble des routes de la wilaya qui ont coûté la vie à deux personnes et causé des blessures à 54 personnes, selon le même communiqué qui précise que durant la période citée, 30 mises en fourrière ont été prononcées, 1 680 contraventions ont été dressées, 410 permis de conduire ont été retirés et 442 opérations de contrôle et d'intervention ont été effectuées.
Par ailleurs et dans le cadre du suivi et gestion des commerces réglementés, le service de police générale et réglementation a procédé à 7 propositions de fermeture de débits de boissons de différentes catégories, 4 exécutions d'arrêtés de fermeture de débits de boissons alcoolisées, 53 contrôles et suivis de débits de boissons et 35 exécutions d'arrêtés de fermetures , tous commerces confondus, selon le même bilan.

Z. C. Hamri