22
Ven, Mar

Football
Typography

La deuxième journée de la phase de poules de l'Euro 2016 s'achève aujourd'hui avec le déroulement des deux matches du groupe F mais également d'un Belgique-République d'Irlande qui concerne le groupe E, dont la première confrontation entre l'Italie et la Suède s'est disputée hier.

C'est d'ailleurs cette rencontre du groupe E qui ouvrira la programmation d'aujourd'hui à partir de 15h locales (14h en Algérie). On se souvient que lors de la première journée, cela s'était très mal passé pour la Belgique, présentée comme un des favoris pour la conquête du trophée mis en jeu. Les Diables rouges, qui pensaient être en mesure de passer ce cap de la phase de poules sans trop de difficultés, ont reçu un très gros coup de massue sur la tête de la part d'une équipe d'Italie survoltée qui a démontré qu'il fallait compter avec elle lors de cet Euro. Il ne fait pas de doute que Marc Wilmotts, le coach de la sélection belge, a dû longuement réfléchir à la méthode qu'il faut employer pour éviter à celle-ci d'aller vers une terrible désillusion. Il n'y a pas trop de calculs à faire pour les Belges cet après-midi : seule la victoire sera acceptable pour eux s'ils espèrent durer dans cette compétition. Tout autre résultat, en effet, pourrait leur fermer les portes des 8es de finale. Il est incontestable qu'ils seront les favoris de ce match mais ils devront faire attention à la détermination des Irlandais, capables de leur rendre la vie dure et de les pousser à la faute.
Le Groupe F fermera donc la marche avec une question lancinante : le Portugal saura-t-il se débrouiller pour faire sauter le verrou de la serrure que lui proposera son adversaire, l'Autriche ? Lors de la première journée, les Lusitaniens ont, bien sûr, dominé les Islandais, mais cela n'a pas servi à grand-chose puisqu'au bout du compte, ils n'ont pu récolter qu'un match nul. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo n'ont jamais su prendre le dessus sur l'hermétique défense islandaise, hormis sur le but de Nani. Ce soir, ils vont se mesurer à une équipe qui, elle aussi, est en plein doute. La sélection d'Autriche était venue en France avec l'ambition de briller. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle s'est complètement plantée lors de son match face à la Hongrie. Battue 2-0, l'Autriche a son destin entre ses mains : ou elle gagne ce soir et elle peut croire en la qualification aux 8es de finale, ou elle perd et elle doit, d’ores déjà, songer à son retour au pays.
Dans l'autre match du groupe F, on peut s'attendre à une énorme surprise, la qualification, dès aujourd'huin de la Hongrie aux 8es de finale. Il lui faudra, pour cela, battre l'Islande, mission qu'elle peut réaliser, mais comme on connaît la solidité de la formation islandaise, ce matche est loin d'être joué d'avance.

Le programme du jour
Groupe E
Bordeaux 14h : Belgique-République d'Irlande

Groupe F
Marseille 17h : Islande-Hongrie
Paris-Parc des princes 20h : Portugal-Autriche

Ahmed Achour