22
Ven, Mar

Sport
Typography

S'exprimant hier matin en marge du forum sur la double commémoration du 59e anniversaire de la création de la glorieuse équipe du FLN et de la disparition du martyr Taleb Abderrahmane, le ministre de la Jeunesse et des Sports a répondu à plusieurs questions liées à l'actualité sportive. El Hadi Ould Ali a d'abord commenté la décision prise la veille par la commission de la coupe d'Algérie de reporter les demi-finales de ladite compétition à une date ultérieure, probablement en raison du déroulement des législatives.

«Il n'y a aucune polémique du moment que cette décision a été approuvée par les clubs concernés. La commission de la coupe d'Algérie doit certainement avoir ses raisons quant à ce report», a déclaré le ministre qui a appelé à la sagesse et au respect des lois après que les dirigeants du CR Belouizdad et du MC Alger ont brandi la menace de boycotter ce rendez-vous si les demi-finales sont maintenues au stade du 5-Juillet. S'agissant de l'imminente désignation du nouveau sélectionneur national, El Hadi Ould Ali a confié que son département s'est concerté avec la FAF «pour trouver un remplaçant au Belge Georges Leekens» Le ministère est en concertation avec le nouveau président de la FAF Kheireddine Zetchi pour trouver «un entraîneur capable de rehausser le niveau de notre équipe nationale de football», a-t-il affirmé. Toutefois le ministre n'a ni infirmé ni confirmé les informations relayées par la presse espagnole présentant Joaquín Caparrós comme le nouveau sélectionneur des Verts. «A ce que je sache, Zetchi n'a pas encore conclu avec un entraîneur. La presse espagnole n'est pas un repère pour moi». 

Par ailleurs, El Hadi Ould Ali a exhorté le président de la Ligue de football professionnel Mahfoud Kerbadj à continuer sa mission à la tête de cette instance jusqu'à la fin de la saison après l'annonce de sa démission mardi. «Je n'ai pas à commenter la décision de Kerbadj d'écourter son mandat à la tête de la LNF, surtout qu'elle obéit à des considérations personnelles. Néanmoins, il doit continuer à assumer sa fonction jusqu'à la fin de la saison». Dans un autre registre, le premier responsable du sport en Algérie a salué la désignation de Fodil Tikanouine comme nouveau directeur technique national malgré les critiques qu'a suscitées cette nomination notamment par rapport à l'âge avancé (74 ans) de l'intéressé.
«Je pense que la désignation de Tikanouine en tant que DTN est un choix judicieux. On parle de quelqu'un qui a fait ses preuves par le passé. Peu importe son âge, l'essentiel c'est l'apport qu'il va donner à la Direction technique nationale». Enfin, El Hadi Ould Ali n'a pas apprécié certaines déclarations attribuées au président du COA Mustapha Berraf qui aurait vu d'un mauvais œil l'intervention du MJS concernant son instance. «Le MJS ne s'ingère pas dans les affaires des fédérations et des autres instances sportives. Il veille uniquement au respect et à l'application des textes et des lois en vigueur. Je ne sais pas en quoi cela gêne lorsqu'un ministre de la République qui gère le sport dans ce pays parle de concertation et de dialogue. Je pense que les propos du président du COA sont déplacés, s'il pense réellement que le ministère ne doit en aucun cas intervenir dans la mise en œuvre pour le suivi et le contrôle de la politique nationale du sport».

Mounir Ouassel